flag-CA
Canada
Allemagne
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Chine
Corée du Sud
Danemark
Espagne
Etats-Unis (USA)
Finlande
France
Grèce
Hong Kong
Irlande
Israël
Italie
Japon
Lettonie
Luxembourg
Maroc
Monaco
Norvège
Nouvelle-Zélande
Pays-Bas
Pologne
Portugal
Royaume-Uni (UK)
Singapour
Suisse
Suède
Taiwan
Thailande
Vietnam

Le système d’attache Cam-Lock®

Comment le système fonctionne

1 – Accrocher une sacoche à votre vélo
2 – Ajuster les crochets
3 – Quelques exemples d’installation
4 – Un rail en aluminium
5 – Deux crochets en aluminium avec cames de blocage pour une solidité et un ajustement parfait
6 – Un élastique de stabilisation pour un roulement doux et sans vibration aucune

Le système d’attache Cam-Lock® Arkel est un joyau de simplicité et de fiabilité. Simple: Vous tirez sur la poignée, les cames s’ouvrent, vous relâchez la poignée et les cames se referment solidement sur la tubulure du porte-bagages. Il n’est pas nécessaire de prévoir d’espaceurs pour les différents diamètres de tubulures; le Cam-Lock® va automatiquement s’ajuster aux tubulures de 8 à 15mm de diamètre. Fiable: Les crochets et le rail en aluminium sont pratiquement indestructibles. Une pièce en nylon est insérée dans la partie intérieure du crochet d’aluminium afin de protéger le précieux fini de votre porte-bagages. Aussi, une pièce en thermoplastique incorporée à la surface d’appui des cames assure une prise solide à la tubulure du porte-bagages et empêche le glissement d’avant-arrière de la sacoche sur le porte-bagages. La position des crochets est ajustable sur la longueur du rail pour assurer la compatibilité avec la plupart des porte-bagages sur le marché. Le système Cam-Lock® Arkel: solide, simple et efficace. Vous aurez toujours à pédaler, mais vous pourrez le faire en toute quiétude d’esprit!

1 – Pour accrocher une sacoche à votre vélo 

Étape 1: Arrimez le crochet du bas à la partie inférieure du porte-bagages.

Étape 2: Soulevez la poignée afin d’amener les cames dans la position ouverte et accrochez la sacoche au porte-bagages. Lorsque vous relâcherez la poignée, les cames se refermeront automatiquement sur la tubulure.

Assurez-vous que les crochets sont bien appuyés sur la tubulure du porte-bagages et que les cames sont bien refermées sous la tubulure.

Étape 3 Allez rouler!!

 2 – Ajuster les crochets

Il est possible d’ajuster les crochets et cames en fonction de votre configuration ou porte-bagages particuliers. Vous pouvez par exemple vouloir reculer vos sacoches pour accroître le dégagement du talon ou pour dégager les renforts transversaux de votre porte-bagages. L’ajustement est très simple

Étape 1: Utilisez une clé Allen 3 mm pour dévisser légèrement la vis à bout cuvette (set screw) située à la base du crochet d’aluminium. 

Étape 2: Glissez le crochet à la position désirée (Ceci peut même être fait lorsque la sacoche est sur le porte-bagages)

Étape 3: Resserrez la vis à bout cuvette 

Pourquoi un système de retenue du crochet au bas à multiple positions: 

Il existe 3 positions pour le crochet métallique du bas afin d’optimiser la configuration de la sacoche au porte-bagages et de permettre le meilleur dégagement du talon. Cet ajustement n’est cependant pas disponible ou nécessaire sur certains plus petits modèles (GT18, Coccinelle etc.). Ainsi donc, si vos sacoches ont tendance à glisser le long du porte-bagages et à se repositionner vers le centre, il vous suffit de relocaliser le crochet métallique dans la fente située plus à l’avant. Ceci assurera un meilleur dégagement du talon. L’attache du crochet métallique à l’élastique permet au crochet de glisser le long de l’élastique et assure un ajustement facile et efficace.

3 – Quelques exemples: 

Ceci est la configuration la plus commune. Les crochets sont largement espacés. Ils offrent un maximum de stabilité et l’installation est très aisée.

Parfois, il faut dégager le plus possible le talon (vélos à bases courtes, porte-bagages avec courte plate-forme, longues manivelles de pédalier ou grandes chaussures !!). Si nécessaire, il est possible de reculer les sacoches au maximum comme sur la photo. Il ne faut cependant pas exagérer car trop de poids à l’arrière augmente les contraintes sur la roue et peuvent affecter la conduite du vélo.
 

4 – Un rail en aluminium

Pourquoi une extrusion en aluminium?
À la base du système d’attache Arkel, on retrouve le solide rail en aluminium auquel se rattachent toutes les autres composantes. Nous avons conçu ce rail pour une rigidité et une force sans égale. Le rail est fait de canaux évidés pour en réduire le poids; ses caractéristiques s’apparentent aux poutres structurales de bâtisses. Le profilé offre par ailleurs une résistance en torsion sans pareil. 

Coupe d’extrémités à 30 degrés:
Chaque extrémité du rail est coupée à un angle de 30 degrés et polie à la main à l’aide d’une brosse rotative afin d’éliminer toute arête coupante. Le crochet est inséré dans le rail et en épouse parfaitement la forme. 

Boulon et rondelle surdimensionnée, Pourquoi? Premièrement, un boulon fileté est mieux qu’un rivet car un rivet ne peut pas être réparé sur la route avec des moyens limités. Les rivets sont moins dispendieux, mais nous avons choisi des boulons. Aussi, les boulons à pans hexagonaux Allen sont de type compatible avec tous les outils de vélo standard et permettent ainsi l’assemblage/désassemblage du système en toutes circonstances. Rien de moins qu’un boulon M6 avec tête arrondie pour clé Allen de 4mm. Enfin, une rondelle surdimensionnée assure la distribution des contraintes de serrage et fait en sorte que le rail restera solidement en place, peu importe la charge.  

Noix carrée dans le profilé en U, pourquoi?? Nous voulions un système qui permette l’assemblage sans nécessiter l’utilisation de clés ouvertes (celle-ci ne faisant pas partie de l’outil minimaliste standard de vélo) La noix carrée s’insère donc étroitement dans le profilé en U et ne nécessite aucun outil pour la retenir. Bien sûr, une fois assemblé, le boulon arrive juste égal avec la surface de la noix.

5 – Les crochets d’aluminium et les cames

Une extrusion en U recourbé: Tout comme pour le rail ci-haut, nous avons conçu les crochets pour qu’ils soient les plus résistants tout en étant très légers. Ils sont de fait, de loin, les plus forts sur le marché. Un insert en nylon qui se glisse et se fixe solidement sur la face interne du crochet, empêche les égratignures au fini du porte-bagages. Nous combinons ainsi la robustesse de l’aluminium avec la douceur du nylon.

L’essence du système Cam-Lock® Arkel repose sur l’utilisation de cames-miroir doubles qui s’agrippent solidement à la tubulure du porte-bagages lorsque la poignée est relâchée. Comme les forces des cames-miroir s’opposent, la sacoche est retenue en place et ne peut glisser ni vers l’avant, ni vers l’arrière. De plus, la forme excentrique des cames rotatives est telle que la force d’arrimage à la tubulure est aussi grande dans toute la plage des diamètres de tubulure, soient de 8mm à 15 mm. Ainsi, aucun espaceur (shim) n’est nécessaire. Par ailleurs, pour assurer une prise optimale à la tubulure, une pièce plus molle faite de TPU (polyuréthane thermo-plastique) est incorporée à la came au point de contact avec la tubulure. Et enfin, la forme concave de la came fait en sorte que la tubulure reste bien confinée dans le berceau de la came. Quant au matériau de la came, il est fait d’un composé spécial de nylon du même type que les fixations de planche à neige. Vous pouvez donc rouler dans les froids de Sibérie autant que dans la chaleur de la Vallée de la Mort.

6 – L’élastique  

Pourquoi un élastique?
Le système d’attache Arkel peut fonctionner avec l’élastique seul, ou avec les crochets-cames seuls mais, combinés ensemble, le système est vraiment à toute épreuve!! L’élastique empêche toute vibration sur les chemins cahoteux, en plus il s’adapte à à peu près tous les porte-bagages sur le marché

Gaine de nylon coupée à la lame chauffante
L’enveloppe de nylon de l’élastique est faite de nylon extrêmement résistant aux rayons UV. De plus elle protège l’élastique de l’abrasion. Pour empêcher les extrémités de la gaine de nylon de s’effilocher, nous brûlons chaque extrémité à l’aide d’une lame chauffante. Simple et efficace.

Courroie de nylon percée à l’aide d’une pointe chaude
L’élastique est attachée à une courroie de nylon de grade 6.6 qui résiste presqu’indéfiniment aux rayons UV. Nous fuyons le polypropylène moins dispendieux comme la peste. Nous perçons le trou du boulon à la main, à l’aide d’une pointe de métal chauffée à blanc qui cautérise le périmètre du trou et empêche tout effilochage. Un travail bien fait n’est plus à refaire!!

Pourquoi un simple noeud?
Raison #1: La fiabilité. Un noeud n’est pas nécessairement des plus esthétiques ou de haute technologie, mais il ne brisera pas. Si vous serrez le noeud d’un élastique dans vos mains, plus vous tirez plus il se serre sur lui-même. Encore une fois, simple mais efficace.

Raison #2: L’ajustement. Par le même raisonnement, un noeud peut être ajusté sur la route sans outil ce qui peut s’avérer très utile au milieu de nulle part.  Partez en toute confiance !!

En cours d'envoi
Avis des utilisateurs
0 (0 votes)
Close Menu
×

Cart