flag-CA
Canada
Allemagne
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Corée du Sud
Danemark
Espagne
Etats-Unis (USA)
Finlande
France
Grèce
Hong Kong
Irlande
Israël
Italie
Japon
Lettonie
Luxembourg
Maroc
Monaco
Norvège
Nouvelle-Zélande
Pays-Bas
Pologne
Portugal
Royaume-Uni (UK)
Singapour
Suisse
Suède
Taiwan
Thailande
Vietnam

LIVRAISON GRATUITE POUR LES COMMANDES DE PLUS DE 99 £ LIVRAISON GRATUITE POUR LES COMMANDES DE PLUS DE €150 LIVRAISON GRATUITE POUR LES COMMANDES DE PLUS DE $99 LIVRAISON 2-JOURS GRATUITE POUR LES COMMANDES DE PLUS DE $99

L’Expédition route blanche couronnée de succès par Samuel Lalande-Markon

Une première traversée de la Basse-Côte-Nord complétée à vélo

Les aventuriers Samuel Lalande-Markon et Félix-Antoine Tremblay ont réussi leur pari de relier Nutashkuan et Blanc-Sablon sur leur vélo à pneus surdimensionnés (fatbike). Il s’agit d’une première traversée intégrale de la Basse-Côte-Nord à être effectuée avec ce moyen de transport, un exploit complété en 18 jours, dont plusieurs ont servi à rencontrer les communautés le long du tracé.

Partis de Montréal le 8 février en automobile, ils ont donné leurs premiers coups de pédale le 10 février sur les derniers kilomètres de la 138 de Nutashkuan (Natashquan) jusqu’à Kegaska. De là, ils sont embarqués sur la mythique Route blanche, une piste de motoneige de 471 km qui relie 10 communautés isolées du réseau routier québécois. Ils ont roulé entre 20 et 45 km par jour dans des conditions parfois très difficiles alliant grand froid (jusqu’à -30°C et -47°C avec le refroidissement éolien), rafales de vent, lames de neige et neige fondante (sloche). À plusieurs occasions, les cyclistes ont dû marcher en poussant leur vélo pour négocier leur passage dans des sections très pentues. « Malgré les 70 000 km que nous avons cumulés préalablement en expédition, nous avons sans doute connu nos moments les plus exigeants à vélo sur la Basse-Côte-Nord » précise Félix-Antoine.

 
Two Men On Fatbikes Pedaling During Winter In Quebec With Arkel Bags

Au cinquième jour de l’expédition, le porte-bagages de Samuel a brisé en raison du froid, l’obligeant à porter une partie de son matériel sur son dos sur une distance de 60 km. Fort heureusement, un mécanicien de Chevery a gracieusement effectué les réparations d’urgence une fois rendu au village.

Le périple a été réalisé en autonomie : 9 nuits ont été passées sous la tente et le reste en hébergement chez des membres des communautés. « Nous avons été charmés par ce territoire où se côtoient plateaux de toundra, forêt d’épinettes et grandes baies gelées. La proximité de l’océan est saisissante! » souligne Samuel. Arrivés à Vieux-Fort le 26 février, les aventuriers ont repris la route 138 pour rejoindre Blanc- Sablon, à la frontière du Labrador.

Enfin, le retour s’est effectué en passant par Terre-Neuve. Par traversier, Félix et Samuel comptaient atteindre l’île et reprendre la route à St. Barbe. Les conditions de glace ont cependant forcé le détournement du traversier vers son port alternatif de Corner Brook : une traversée de 13 heures!

Au cours des deux jours suivants, ils ont pédalé 220 km sur l’autoroute transcanadienne vers Port-aux- Basques où un second traversier leur a permis de rejoindre la ville de Sydney, en Nouvelle-Écosse. Ils ont ensuite pu revenir en automobile jusqu’à Montréal. Au total, les cyclistes ont donc cumulé 785 km en selle, dont 530 km en Basse-Côte-Nord et 400 km plus spécifiquement sur la Route blanche.

Des rencontres inoubliables

Lors de leurs passages dans les communautés, Samuel et Félix-Antoine ont eu la chance de bénéficier de la grande hospitalité des habitantes et habitants de la Basse-Côte-Nord. Cette population unique au Québec est notamment composée de communautés anglophones, francophones et innues. « Nous sommes impressionnés par le mode de vie des Coasters qui est en harmonie totale avec la nature » remarque Samuel. « Les rencontres ont certainement constitué le point fort de cette expédition » complète Félix-Antoine.

Dans les communautés d’Unamen Shipu (La Romaine), de Tête-à-la-Baleine, de La Tabatière, de Pakuashipi, de Saint-Augustin et de Lourdes-de-Blanc-Sablon, les aventuriers ont réalisé des activités dans les écoles afin de présenter leur projet et d’alimenter les discussions sur la relation au territoire.

Fièrement appuyés par des entreprises québécoises

Pour réussir leur défi, Samuel et Félix-Antoine ont pu compter sur le soutien de nombreuses entreprises québécoises, témoignant de l’expertise locale pour le fatbike et les sports d’aventure. Notamment, ils ont pu utiliser le nouveau modèle de vélo Torngat en acier de Panorama Cycles qui s’est avéré parfaitement adapté aux conditions de la Basse-Côte-Nord. Par ailleurs, les cyclistes étaient soutenus par les équipementiers Arkel, Blivet et DeNolin dont les produits ont fait leurs preuves. Les communications satellitaires étaient assurées par Telloc et l’assistance médicale d’urgence était offerte par Airmedic. Ils ont en outre pu faire le plein d’énergie grâce aux collations énergétiques préparées par Xact Nutrition. Quant à elle, la préparation physique a pu être optimisée grâce à un partenariat avec le Centre Sablon, à Montréal. Enfin, la compagnie états-unienne bien implantée au Québec The North Face a également fourni des équipements clés afin d’assurer confort et sécurité aux aventuriers dans des conditions météorologiques extrêmes.

785

km roulés au total

400

km roulés sur la route blanche

27

jours d’expédition au total

18

jours de Nutashkuan à Blanc-Sablon

9°C

température la plus haute enregistrée au thermomètre

– 47°C

température la plus basse (avec le refroidissement élolien) rapportée au bulletin météo

Beautiful and snowy Quebec landscape with lone biker on frozen river

Sacs utilisés pour cette expédition

Redonner à la communauté

2 hommes dehors avec des enfants

Fraîchement revenus à Montréal, Samuel et Félix-Antoine désirent maintenant partager leur expérience. Afin de permettre à d’autres cyclistes de tenter l’aventure, un rapport d’expédition complet avec référencement GPS, plan d’urgence et autres informations sera publié. « Nous nous sommes rendu compte que peu de données étaient disponibles sur la Route blanche, même pour les motoneigistes. Alors ces ressources pourront certainement aider bien des gens dans leur planification et, souhaitons-le, aider à faire connaître la Basse-Côte-Nord » précise Félix-Antoine.

En outre, les deux aventuriers prépareront dans les prochaines semaines une conférence qui sera présentée au printemps. Des articles seront également publiés dans des revues spécialisées en vélo et en plein air.

Camping tent with two fatbikes in winter
man on fatbike riding in the snow
  • Qualité
  • Prix
  • Valeur
En cours d'envoi
Avis des utilisateurs
0 (0 votes)
Comments Rating 0 (0 reviews)
Close Menu
×

Cart

Rejoignez plus de 8 000 cyclistes passionnés

ABONNEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE