In The Mind of A Cyclist Crossing Africa by Samuel Roy

Voyager à vélo est le summum de la liberté. En plus de notre santé physique et mentale qui se réjouissent, notre portefeuille peut être épargné, c’est bon pour l’environnement et le rythme de ce moyen de transport permet de vivre chaque endroit que l’on traverse avec nos cinq sens. Si ça grimpe, nos jambes vont le sentir, s’il pleut toute la journée, on n’y échappe pas, si les champs de lavande sont en fleurs, notre nez s’émerveille. Cette basse vitesse et cette vulnérabilité qui nous représentent en tant que cyclotouristes nous rendent aptes à rencontrer les locaux des pays que nous visitons, des gens à qui nous n’aurions probablement jamais parlé si nous étions passés en voiture. Ces personnes sont souvent curieuses et stupéfaites face à notre aventure. En pédalant on se laisse guider par notre coeur, vivant un style de vie pur, minimaliste et gratifiant.

Continue ReadingIn The Mind of A Cyclist Crossing Africa by Samuel Roy